club des anges

Discussion générale en toute simplicité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 aout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: aout   Mar 1 Aoû - 9:00



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Mar 1 Aoû - 12:30

[size=30]Saint Alphonse-Marie de Liguori[/size]


Docteur de l'Eglise (✝ 1787)



Evêque de Nocera, fondateur des Rédemptoristes, Docteur de l'Eglise.
De noble famille napolitaine, Alphonse était promis à un brillant avenir, du moins son père en avait-il décidé ainsi. L'enfant est doué. A seize ans, il est docteur en droit civil et ecclésiastique. Il devient un avocat de renom et de succès. Il ne perd aucun procès quand il le plaide. Mais, de son côté, le Seigneur plaide tout doucement la cause du Royaume des cieux dans le cœur du jeune homme si bien parti pour réussir dans le monde. Alphonse décide d'abord de se consacrer à Dieu dans le monde et, pour cela renonce à un beau mariage. Désormais on le trouve assidu aux pieds du Saint-Sacrement et des statues de la Vierge Marie. Il fréquente les malades incurables et les condamnés à mort. A vingt-sept ans, il perd un procès, pourtant juste, à cause des pressions exercées sur les juges par des puissants fortunés. Désespérant de la justice humaine, il démissionne, devient prêtre et se consacre aux "lazzaroni", ces pauvres des bas-fonds de Naples et des campagnes. Il a choisi son camp, celui des pauvres rejetés. Pour eux, il fonde la Congrégation des Rédemptoristes sous le patronage de saint François de Sales. Toute sa vie, il se battra contre le rigorisme et fera triompher dans l'Église une pastorale de miséricorde et de liberté. Devenu malgré lui évêque, brisé par la maladie, il revient mourir parmi les siens. 


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Mer 2 Aoû - 8:19



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Mer 2 Aoû - 11:49

[size=30]Saint Pierre-Julien Eymard[/size]


Fondateur des pères du Saint-Sacrement (✝ 1868)



Fils d'un boutiquier de village dans la région de Grenoble, il fut d'abord prêtre séculier. En 1839, il entre chez les Pères maristes dont il quitte la congrégation en 1856, à la suite des apparitions qu'il reçut de la Vierge Marie, le chargeant de fonder un institut sacerdotal voué à l'adoration perpétuelle du Saint Sacrement. Ses dernières années furent remplies de souffrances venant de ses religieux qui n'avaient plus confiance en lui. "Donnez-moi la croix, Seigneur, disait-il, pourvu que vous me donniez aussi votre amour et votre grâce."
- Vidéo: Ouverture de la première exposition permanente consacrée à Saint Pierre-Julien Eymard, au 69 rue du Breuil à La Mure, sa ville natale (tv.catholique.fr) 
Un internaute nous écrit: "Né le 4 février 1811 à La Mure (Isère) dans une famille d’artisan profondément chrétienne, Pierre-Julien, après un essai chez les Oblats à Marseille, a été ordonné prêtre de Grenoble en 1834. Pendant 5 ans, il exerce son ministère dans son diocèse d’abord comme vicaire à Chatte puis comme curé à Monteynard. En 1839, il entre chez les Maristes et, pendant 17 ans, y exerce des charges variées : directeur spirituel au collège de Belley en 1840, assistant général du P. Colin à Lyon en 1844, puis visiteur général et directeur du Tiers-Ordre de Marie en 1846, enfin supérieur du collège de La Seyne-sur-Mer en 1851. 
A la suite d’une ‘grâce de vocation’ reçue à Fourvière le 21 janvier 1851, il se sent appelé à créer un corps religieux destiné à promouvoir le culte de l’Eucharistie. Après bien des épreuves, il quitte la Société de Marie et fonde à Paris le 13 mai 1856 la Société du Saint-Sacrement, institut contemplatif et apostolique, avec l’adoration du Saint-Sacrement et des œuvres pour les laïcs, notamment la Première communion des adultes et l’Agrégation du Saint-Sacrement. En 1858, avec Marguerite Guillot, une tertiaire lyonnaise qu’il a accompagnée, il forme la branche féminine des Servantes du Saint-Sacrement, à laquelle Mgr Angebault, évêque d’Angers, conférera en 1864 son statut canonique. En 1865, le P. Eymard reçoit à Rome une grâce singulière, celle du don total de lui-même à Dieu – le ‘vœu de la personnalité’. Adorateur et prédicateur infatigable, il révèle à Paris, en province et en Belgique la richesse de l’Eucharistie et il invite les fidèles à la communion fréquente. En réponse aux défis de son époque, il promeut une spiritualité animée par l’amour et dont l’Eucharistie est la source et le terme. Épuisé, il meurt à La Mure le 1er août 1868. – Béatifié par Pie XI en 1925, canonisé par Jean XXIII le 9 décembre 1962 à l’issue de la 1e session du concile Vatican II, saint Pierre-Julien Eymard a été inscrit en 1995 au calendrier liturgique de l’Église à la date du 2 août. 
Cet ‘apôtre éminent de l’Eucharistie’, fondateur de deux Congrégations répandues sur tous les continents, a laissé une nombre considérable de manuscrits. Ceux-ci ont fait l’objet d’une édition électronique, accessible sur le site www.eymard.org, et d’une édition imprimée, ses Œuvres complètes en 17 vol., Centro eucaristico, Ponteranica (Italie) et Nouvelle Cité (France), 2008."
- Saint Pierre-Julien Eymard (1811-1868) Véritable apôtre de l'Eucharistie, ce prêtre dauphinois a fondé en 1856 à Paris la Congrégation du Saint-Sacrement. Il a été canonisé par Jean XXIII en 1962.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Jeu 3 Aoû - 7:43



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Jeu 3 Aoû - 11:37

[size=30]Sainte Lydie[/size]

Commerçante en pourpre à Philippes, convertie par Saint Paul (1er s.)

Elle venait de la Grèce d'Asie et s'était installée à Philippes, port de la mer Egée pour son commerce de tissu et de pourpre. C'est là qu'elle rencontra saint Paul et saint Luc (Actes des Apôtres 16. 11). Ils vinrent habiter chez elle "Si vous voulez bien me considérer comme une servante de Dieu, descendez chez moi."
Les Églises d'Orient fêtent cette païenne qui professait la foi juive et qui fut convertie au Christ par saint Paul lors de son passage à Philippes en Macédoine. Elle l'accueillit avec ses compagnons Silas et Luc (Actes 16. 11 à 15). Elle dut mourir vers 50-55, puisque Paul écrivant aux chrétiens de Philippes ne la mentionne pas dans sa lettre.
Au 20 mai, commémoraison de sainte Lydie, la marchande de pourpre de Thyatire, qui, à Philippes de Macédoine, fut la première dans cette ville à croire à l’Évangile, après la prédication de l’Apôtre saint Paul.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
t'ite fée
Admin
avatar

Nombre de messages : 6271
Age : 60
Localisation : Tourcoing Nord
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: aout   Jeu 3 Aoû - 19:39


vwxdf


t'ite fée
Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Ven 4 Aoû - 7:12



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Ven 4 Aoû - 11:57

[size=30]Saint Jean-Marie Vianney[/size]


Curé d'Ars (✝ 1859)



Jean-Marie Vianney a grandi en pleine période de troubles révolutionnaires, c'est à dire aussi de persécution religieuse. Ainsi, Jean-Marie recevra sa première communion dans la clandestinité. Le jeune campagnard, qui n'a jamais fréquenté l'école, voudrait devenir prêtre mais son père est réticent. A vingt ans, il commence ses premières études, mais il est si peu doué pour les études que le séminaire de Lyon, où il a fini par entrer, décide de le renvoyer. Il parvient quand même à se présenter à l'ordination sacerdotale à Grenoble(*). Après un premier ministère à Ecully, il est nommé curé dans une petite paroisse de 230 habitants: Ars, à 40 km de Lyon. Il y restera jusqu'à sa mort. Sa bonté, la joie dont il rayonne, ses longues heures de prière devant le Saint-Sacrement, impressionnent peu à peu ses paroissiens. Pour écouter, réconforter et apaiser chacun, il reste jusqu'à seize ou dix huit heures par jour au confessionnal. Pendant les dernières années de sa vie, jusqu'à 100.000 pèlerins viendront chaque année pour entendre une parole de réconfort et de paix de la part de ce curé ignorant de tout, mais non pas du cœur des hommes ni de celui de Dieu. Complètement donné à sa tâche pastorale, épuisé, il aura ce mot vers la fin de sa vie: «Qu'il fait bon de mourir quand on a vécu sur la croix». Il est exaucé le 4 août 1859 quand il meurt à l'âge de 74 ans.
Illustration: Statue du Curé d’Ars dans l’église Saint-Jean-Marie-Vianney à Rennes 
(*) En 1815, la chapelle du Grand séminaire, à deux pas de la cathédrale, accueille l'ordination du curé d'Ars, fait patron de tous les curés du monde par Pie X en 1905. (diocèse de Grenoble)
- Béatifié le 8 janvier 1905, il est déclaré la même année, “patron des prêtres de France”. Canonisé en 1925 par Pie XI, il sera proclamé en 1929 “patron de tous les Curés de l’univers” (Sanctuaire d'Ars) 
En 2009, année sacerdotale et célébration des 150 ans de sa mort.
- Jubilé 2009 à Ars: 
«Je te montrerai le chemin du Ciel»
- Pour le 150e anniversaire du décès du curé d'Ars, le sanctuaire d'Ars organisa les 3 et 4 août 2009 deux jours de festivités tournées autour du saint curé.
- Le cardinal Barbarin a publié un décret élevant la mémoire liturgique du saint curé d'Ars, célébrée le 4 août, au rang de fête à l'intérieur du diocèse de Lyon. C'est une manière d'honorer de façon particulière saint Jean-Marie Vianney, que le pape Benoît XVI donne comme saint patron à tous les prêtres du monde, à l'occasion du 150e anniversaire de sa mort.
- 2009-2010: une 
année sacerdotale.
- Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859) Confesseur exceptionnel, le Curé d'Ars a consacré l'essentiel de son ministère à guider les cœurs des pénitents sur le chemin de la conversion.
Figures de sainteté - site de l'Eglise catholique en France
- Un grand témoin spirituel Saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, par Mgr Dupleix.
Mémoire de saint Jean-Marie Vianney, prêtre. Curé de la paroisse d’Ars, au diocèse de Belley, pendant plus de quarante ans, jusqu’à sa mort en 1859, il accomplit son ministère d’une manière admirable par sa prédication, sa prière continue et son exemple de pénitence. Chaque jour, il catéchisait enfants et adultes, réconciliait les pénitents, et une telle charité, puisée dans la sainte Eucharistie comme à sa source, resplendissait en lui qu’on venait de loin rechercher ses conseils, et qu’il conduisit à Dieu, avec sagesse, un grand nombre de personnes.
Martyrologe romain
Citation :
Il y en a qui ont l’habitude de toujours mal parler des prêtres, qui ont pour eux du mépris. Faites attention, mes enfants. Comme ils sont les représentants de Dieu, tout ce que vous dites retombe sur Dieu lui-même.
Le Curé d’Ars


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Sam 5 Aoû - 4:13



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Sam 5 Aoû - 18:42

[size=30]Saint Abel[/size]

Ancien Testament : Fils d'Adam et Eve (Livre de la Genèse)

qui, selon la lettre aux Hébreux, "offrit à Dieu un sacrifice de grande valeur". D'ailleurs la prière eucharistique I, ou canon romain, fait mention de lui dans la prière d'offrande et de consécration. La tradition en fait le premier des martyrs et la première figure du Christ.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Dim 6 Aoû - 7:44



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Dim 6 Aoû - 12:25

 Évangile de Jésus-Christ selon Matthieu, (Mt 17,1-13): « Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Dim 6 Aoû - 13:07

merci violette


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Lun 7 Aoû - 5:37



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Lun 7 Aoû - 11:54

[size=30]Saint Gaétan de Thiene[/size]


Fondateur de l'ordre des Théatins (✝ 1547)



Contemporain de Martin Luther, il fut de ceux qui, au temps de la Réforme et bien avant le concile de Trente, travaillèrent à préserver l'Italie du protestantisme. Pendant 13 ans, il fut secrétaire au Vatican sous le pape Jules II et le pape Léon X. Ce qu'il y vit n'était guère conforme à l'Évangile et sa piété le portait alors à imiter encore davantage Notre-Seigneur. A la mort de sa mère, il renonça à sa charge et passa les six années suivantes à donner aux pauvres son héritage à Vicence, Venise ou Vérone, visitant les taudis, balayant dans les hôpitaux, soignant les incurables. Il fonda avec son ami Jean-Pierre Carafa, le futur pape Paul IV, un institut de prêtres qui mèneraient, comme lui, une vie pauvre et austère, les Théatins. Ils s'engageaient à ne pas mendier pour eux, à soigner les malades, à répandre l'usage des sacrements parmi les laïcs et à ramener le clergé à ses devoirs. Il mourut à Naples, étendu sur un lit de cendres. Le mode de vie de son Institut inspira les grands réformateurs du XVIe siècle.
Le sanctuaire Saint Cayetano (Saint Gaetan), patron en Argentine du 'pain et du travail' se trouve dans un quartier périphérique de Buenos Aires. Chaque année, le 7 août, des milliers de fidèles se mettent en file indienne pour passer devant la statuette du saint et prier... le cardinal Bergoglio (maintenant Pape François) avait l’habitude de remonter la file des pèlerins pour discuter avec eux et bénir les enfants.
"Ne vas pas à la rencontre de l’autre pour le convaincre de devenir catholique, non, non, vas le rencontrer parce qu’il est ton frère!" Message du Pape pour la Saint Cayetano, patron des travailleurs argentins - 7 août 2013

Chierici Regolari Teatini - site en italien
Mémoire de saint Gaétan de Thienne, prêtre, qui se consacra aux œuvres de charité, en particulier aux souffrants de maladie incurable, encouragea des associations pour la formation chrétienne des laïcs et, pour la réforme de l’Église, fonda une société de clercs réguliers, en engageant ses disciples à vivre à la manière des premiers Apôtres. Il mourut à Naples en 1547.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Mar 8 Aoû - 7:11



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Mar 8 Aoû - 11:42

Dominique de Guzman (Domingo Núñez de Guzmán), né vers 1170 en Espagne dans un milieu aisé et mort le 6 août 1221 à Bologne, est un religieux catholique, un prêtre, fondateur de l'ordre des frères prêcheurs appelés couramment « dominicains ». Canonisé par l'Église en 1234, il est célèbre sous le nom desaint Dominique.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Mer 9 Aoû - 7:25



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Mer 9 Aoû - 14:13

[size=30]Saint Amour[/size]

Martyr (8ème s.)

Martyr en Franche-Comté.
Il aurait peut-être été un soldat chrétien de la légion thébaine, devenu martyr.
Les reliques de Saint Amour et Saint Viateur sont conservées dans l'église du village de Saint-Amour 39160 dans le Jura.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Jeu 10 Aoû - 7:17



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Jeu 10 Aoû - 9:22

[size=30]Saint Laurent de Rome[/size]



Diacre et martyr à Rome (✝ 258)



La "passio" de St Laurent, rédigée au moins un siècle après sa mort, n'est pas crédible. Le récit prétend que Laurent, diacre du pape saint Sixte II, fut mis à mort trois jours après le martyre de ce dernier et qu'il fut brûlé à petit feu sur un gril, ce qu'on ne souhaite à personne. La plupart des auteurs modernes estiment qu'il fut décapité, comme Sixte. Quoiqu'on pense de la valeur des "acta", il n'en reste pas moins que Laurent a toujours été vénéré, en Orient comme en Occident, comme le plus célèbre des nombreux martyrs romains (voir la liste chronologique, autour des années 258-259...). Les écrits des saints Ambroise, Léon le Grand, Augustin et Prudence témoignent de ce culte(*).
Son nom est cité dans la première prière eucharistique. Il est représenté comme diacre, tenant un gril ou couché dessus.
Diacre de l'Église de Rome, auprès du pape saint Sixte II, il a pour fonction d'être le gardien des biens de l'Église. Lorsque l'empereur Valérien prend un édit de persécution interdisant le culte chrétien, même dans les cimetières, il est arrêté en même temps que le pape et les autres diacres. Ils sont immédiatement mis à mort, mais lui est épargné dans l'espoir qu'il va livrer les trésors de l'Église. Voyant le pape marcher à la mort, Laurent pleure. Est-il donc indigne de donner sa vie pour le Christ? Saint Sixte le rassure, il ne tardera pas à le suivre. Sommé de livrer les trésors, il rassemble les pauvres, les infirmes, les boiteux, les aveugles. "Voilà les trésors de l'Église." Il est condamné à être brûlé vif sur le gril. Il a encore le sens de l'humour et un courage extraordinaire : "C'est bien grillé de ce côté, tu peux retourner," dira-t-il au bourreau. Il fut l'un des martyrs les plus célèbres de la chrétienté. Au Moyen Age, avec saint Pierre et saint Paul, il était le patron de la Ville éternelle où 34 églises s'élevaient en son honneur. 84 communes françaises portent son nom. 
(*) un internaute nous signale: "Le peuple de Dieu dit Saint-Augustin, n'est jamais instruit d'une manière plus profitable que par l'exemple des martyrs. Si l'éloquence entraîne, le martyre persuade. Cette admirable force d'âme fortifiait les autres en leur donnant le modèle de ses souffrances." Dans notre église - Saint-Pierre à Denguin en Béarn (Pyrénées Atlantiques) - se trouve une copie de son martyre par Rubens en 1622. Il y est invoqué pour guérir les brûlures, les maladies de peau... 
Dans son désir de partager le sort du pape Sixte II jusque dans son martyre, comme le rapporte saint Léon le Grand, quand il reçut l’ordre de livrer les trésors de l’Église, il montra au tyran les pauvres, nourris et vêtus aux frais de l’Église, et au bout de trois jours, il triompha des flammes et même les instruments de son supplice devinrent les signes de sa victoire. Ses restes furent déposés à Rome, sur la voie Tiburtine, au cimetière de Cyriaque (le Campo Verano).
Martyrologe romain
...


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Ven 11 Aoû - 8:44



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Ven 11 Aoû - 9:55

[size=30]Sainte Claire d'Assise[/size]


fondatrice des Clarisses (✝ 1253)



Il n'est pas possible de séparer l'histoire de sainte Claire de celle de saint François d'Assise. Née à Assise, elle a 11 à 12 ans de moins que lui. Elle est de famille noble et lui fils de marchand. Au moment de la 'commune' d'Assise vers 1200, soulèvement violent contre le pouvoir féodal, auquel participe saint François, les parents de Claire quittent la ville par sécurité et se réfugient à Pérouse, la ville rivale. Ils ne reviendront à Assise que 5 à 6 ans plus tard. Claire ne commence à connaître saint François que vers 1210, quand celui-ci, déjà converti à la vie évangélique, se met à prêcher dans Assise. Elle est séduite par lui et par cette vie pauvre toute donnée au Christ. Elle cherche donc à rencontrer François par l'intermédiaire de son cousin Rufin qui fait partie du groupe des frères. Ensemble, ils mettent au point son changement de vie. Le soir des Rameaux 1212, elle quitte la demeure paternelle et rejoint saint François à la Portioncule. Elle a 18 ans et se consacre à Dieu pour toujours. L'opposition de sa famille n'y pourra rien. Rapidement d'autres jeunes filles se joignent à Claire, dont sa sœur Agnès, sa maman Ortolana et son autre sœur Béatrice. La vie des 'Pauvres Dames' prospère rapidement et d'autres monastères doivent être fondés. Le Pape Innocent III leur accorde 'le privilège de pauvreté'. Mais après la mort de saint François, les papes interviendront pour aménager la vie matérielle des Clarisses et leur permettre une relative sécurité. Claire refuse de toutes ses forces. Elle veut la pauvreté totale et la simplicité franciscaine. En 1252, le pape Innocent IV rend visite aux Sœurs, accepte leur Règle de vie et la bulle d'approbation arrive le 9 août 1253. Claire meurt le 11 août tenant la bulle dans ses mains dans la paix et la joie.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Sam 12 Aoû - 7:32



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Sam 12 Aoû - 11:39

pouhaaaa ces vieux la machine a coudre pas electrique a pedale ca evoluer

[size=30]Sainte Clarisse[/size]


troisième abbesse du Saint-Mont (7ème s.)



On célèbre à Remiremont dans les Vosges sainte Clarisse connue aussi sous les noms de Cécile ou Sigeberge. En fait, il s'agit d'une abbesse du VIIe siècle, qui fit écrire la vie de saint Romaric, fondateur de l'abbaye qui a donné naissance à Remiremont. Certaines traditions veulent qu'elle en soit la fille. 
Claire, Clarisse, Cécile ou Sigeberge, troisième abbesse du Saint-Mont
La Chapelle de Sainte-Claire aurait été bâtie vers 1730 par les chanoines qui habitaient le Saint Mont.
Mystérieuse et sympathique, elle n’a cessé d’intéresser les historiens de Remiremont, les intriguant souvent, les déroutant parfois, dans la confusion de ses multiples noms, des différentes dates où se célébrait sa fête... on pense que Sainte Claire fut élue abbesse, jeune encore, aux environs de la trentaine, succédant à Erkentrude, deuxième abbesse, et qu’elle mourut en 653... 
Sainte Claire - Sainte du Saint-Mont (d'après l'histoire des saints des Vosges, ouvrage du chanoine Laurent “Ils sont nos aïeux” - diocèse de Saint-Dié)


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Dim 13 Aoû - 7:31



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Dim 13 Aoû - 12:30

[size=30]Saint Hippolyte de Rome[/size]


Martyr (✝ 235)



Le plus important théologien du IIIe siècle dans l'Église romaine et le premier antipape (217-235). 
S'opposant à saint Calixte 1er, il est exilé en Sicile puis se réconcilie avec l'Eglise avant d'être martyrisé, persécuté par l'empereur Maximin.
Hippolyte de Rome est traditionnellement un prêtre romain mort en martyr avec le pape Pontien en 235. (source: Editions du Cerf)
Mémoire des saints martyrs Pontien, pape, et Hippolyte, prêtre de Rome. Celui-ci, théologien de renom, s’était érigé en chef d’une communauté dissidente. Lors de la persécution de Maximin, tous deux furent déportés en Sicile et soumis ensemble aux travaux forcés et probablement couronnés ensemble du martyre, avant 236. Leurs corps furent ensuite rapportés à Rome: Pontien fut enterré au cimetière de Calliste sur la voie Appiene, et Hippolyte, sur la voie Tiburtine.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 13998
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: aout   Lun 14 Aoû - 7:48



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 6919
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: aout   Lun 14 Aoû - 12:07

[size=30]Saint Evrard[/size]


Fondateur de Cysoing (✝ 869)



ou Ebrard ou Eberhard. 
Duc de Frioul, il était le petit-fils de Charlemagne mais aussi l'un des plus puissants seigneurs de l'empire. Père de famille de sept enfants, il fut à la fois un époux vertueux, ce qui était rare à l'époque, et un père ferme et plein de douceur. Deux de ses fils devinrent, successivement, abbés d'un monastère qu'il avait fondé à Cysoing (59830). A la mort de leur père, ils reçurent un psautier de la bibliothèque paternelle avec ces mots: "Celui dont j'ai l'habitude de me servir."
Illustration statue de Saint Evrard, châsse de 1935, sur le site commun à la paroisse de l'Alliance Nouvelle du diocèse de Lille et à l'association Terre de Nos Racines de Cysoing.
À Cysoing, près de Bouvines, en 867, saint Évrard. Comte du Frioul, il construisit en ce lieu un monastère de chanoines réguliers, où il fut pieusement déposé, quelques années après sa mort.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: aout   

Revenir en haut Aller en bas
 
aout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2 lune dans le ciel le 27 aout 2009 ?????
» le 6 aout
» le 5 aout
» le 28 aout
» REP INFO AOUT 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
club des anges :: L'éphéméride-
Sauter vers: