club des anges

Discussion générale en toute simplicité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: juin   Jeu 1 Juin - 6:27

Rappel du premier message :



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
belleange
Admin


Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Mer 14 Juin - 6:20

Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Mer 14 Juin - 7:20

[size=30]Saint Elisée[/size]


disciple et successeur d'Elie (9ème s. av. J.C.)



Fils de Shafath, prophète de l'ancienne Loi, disciple et successeur du Prophète Élie, il exerça son ministère dans le Royaume du Nord, revendiquant avec courage la fidélité au Dieu unique d'Israël, face aux cultes païens de Baal et d'Astarté qui se répandaient depuis la scission du Peuple de Dieu en un royaume de Juda et un royaume d'Israël.
'tu consacreras Élisée, fils de Shafate, comme prophète pour te succéder.'
19 'Élie s'en alla. Il trouva Élisée, fils de Shafate, en train de labourer. Il avait à labourer douze arpents, et il en était au douzième. Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau.'
20 'Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie, et lui dit: «Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, puis je te suivrai.» Élie répondit: «Va-t'en, retourne là-bas! Je n'ai rien fait.»'
21 'Alors Élisée s'en retourna; mais il prit la paire de bœufs pour les immoler, les fit cuire avec le bois de l'attelage, et les donna à manger aux gens. Puis il se leva, partit à la suite d'Élie et se mit à son service.'
(1er livre des Rois, chap 19)

Jésus, en sa première prédication dans la synagogue de Nazareth, fait référence à la fois à Élie et à Élisée. Il rappelle la compassion d'Élie pour la veuve qui vivait à Sarepta et la guérison, par le ministère d'Élisée, de Naaman le Syrien: deux païens auxquels le Dieu d'Israël fait accueil et miséricorde (Luc 4. 25-30). (Frère Bernard Pineau, Jour du Seigneur)
A lire: Pour chanter le saint prophète Elisée dans la tradition byzantine par Éliane Poirot 
Commémoraison de saint Élisée. Disciple d’Élie, il fut prophète en Israël au temps du roi Joram jusqu’aux jours de Joas, au IXe siècle avant le Christ. S’il n’a pas laissé d’oracles écrits, il a cependant annoncé le salut pour tous les hommes en accomplissant des miracles en faveur d’étrangers. Sa tombe était vénérée à Samarie.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Jeu 15 Juin - 6:15



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Jeu 15 Juin - 11:36

[size=30]Sainte Germaine Cousin[/size]


Laïque (✝ 1601)



Elle était née scrofuleuse, laide et difforme. Sa mère mourut quelque temps après sa naissance et son père n'avait qu'aversion pour elle. Il se remaria et la belle-mère la haïssait. Ils l'obligèrent à coucher sous l'escalier sur des sarments, lui donnant le minimum de nourriture et lui faisant défense d'adresser la parole aux enfants de sa belle-mère. Il en fut ainsi de l'âge de neuf ans jusqu'à celui de vingt-deux ans où elle mourut. Elle passait son temps avec les bêtes, aux champs. Ne sachant pas lire, elle récitait son chapelet. Mais tous les matins, elle entendait la sainte Messe laissant son troupeau qui jamais ne causa de dégâts chez les voisins, restant dans les limites qu'elle lui marquait avant de partir. Elle parlait avec Dieu et cela était pour elle toute joie. Un matin son père la trouva morte sous l'escalier et, à partir de ce moment, les miracles ne cessèrent d'authentifier sa sainteté. Elle fut canonisée en 1867.
A l'aube du grand siècle de Louis XIV, sainte Germaine Cousin meurt en 1601 à Pibrac, après avoir vécu dans la plus extrême pauvreté. (Diocèse d'Auch - Quelques saints gersois - L'Eglise du Gers et son histoire - texte en pdf)
Illustration: sainte Germaine, église de Céret.
Orpheline, malade, pauvre, maltraitée par ses proches, elle est la sainte de tous ceux qui souffrent et que la vie malmène d’une manière ou d’une autre... Sainte Germaine est très honorée dans le département du Lot. Rares sont les églises où on ne trouve pas un souvenir de notre bergère sous forme de vitrail, statue, reliquaire ou même cloche baptisée Germaine. (site dédié à Sainte Germaineréalisé grâce aux documents qui font partie du patrimoine de la Paroisse de Pibrac.)
Un internaute nous signale le travail de recherche qu'il a fait: 'Germaine Cousin, une petite bergère, une très grande sainte'
À Pibrac au diocèse de Toulouse, en 1601, sainte Germaine Cousin, vierge. Elle fut, dès son enfance, astreinte à une vie de servitude et frappée de maladies. Elle endura toutes sortes d’épreuves avec courage et un visage joyeux, et mourut pieusement à l’âge de vingt-deux ans.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Jeu 15 Juin - 13:08

merci violette


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Ven 16 Juin - 6:15



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Ven 16 Juin - 11:30

[size=30]Saint Jean François Régis[/size]


jésuite - apôtre du Vivarais (✝ 1640)



Né à Fontcouverte dans l'Aude, il entra très tôt dans la Compagnie de Jésus de Béziers d'où il fut envoyé au Puy. Il se consacra alors avec succès à la prédication. Il fut l'un des plus grands prédicateurs du XVIIe siècle, parcourant le Velay, le Vivarais et le Forez, des régions qui avaient été très marquées par les Guerres de Religion ce qui lui mérita le titre d'apôtre du Velay et du Vivarais. Il meurt épuisé de fatigue et de froid au cours d'une mission au bourg de La Louvesc dans le Massif Central français et depuis les pèlerins ne cessent d'y affluer. 
- "Né à Fontcouverte, dans l’ancien diocèse de Narbonne en 1597, Jean-François Régis entre à 19 ans dans la Compagnie de Jésus. Ordonné prêtre le 16 juin 1630, il devient l’apôtre du Vivarais (dont certains territoires appartiennent alors au diocèse de Valence) du Forez et du Velay. Il travaille avec ardeur à refaire l’unité de l'Église et à l’évangélisation des campagnes. Il meurt à La Louvesc le 31 décembre 1640. Son tombeau attire encore de nombreux pèlerins." (Saint Jean-François Régis, prêtre (Mémoire 16 juin) - diocèse de Valence)
- "Dur avec lui-même, doux avec les autres, son activité apostolique était grande et remplie de charité et de secours auprès des plus démunis; il est appelé 'père des pauvres'. Enflammé de l'amour divin, il consacrait plusieurs heures de la nuit à l'oraison. Sa vie fut émaillée de miracles et de dons spirituels. À Ax (pays de Foix), on a conservé longtemps une croix en bois qu'il avait érigée lui-même, et son apostolat le fait parcourir un monde rural difficile dans les grandes étendues du Vivarais et du Forez, dans les montagnes du Velay au climat rigoureux. C'est à Louvesc, dans le diocèse de Vienne, qu'il contracte une maladie mortelle. Il rendit l'esprit au Créateur, le 31 Décembre 1640 alors qu'il était âgé de 44 ans. Le pape Clément XI proclama solennellement Jean François bienheureux et Clément XII l'inscrivit au catalogue des saints. Benoît XIV fixa la célébration de sa fête au 16 Juin. Béatifié en 1716 il est canonisé en 1737." (diocèse de Pamiers)

- "...il commença de dire la parole du Christ expirant 'Seigneur, je remets mon âme entre tes mains'. Ayant fini, il finit aussi sa vie. Il était âgé de 43 ans et 11 mois. De peur qu’on enlevât le corps du Père Régis, le cercueil fut placé dans un tronc de châtaignier creusé et cerclé de fer, enterré profond dans la petite église de Lalouvesc. La dévotion populaire pour le père Régis commença le jour même de sa mort..." (Saint Jean-François Régis - 1597-1640 - Église catholique en Ardèche)
- ...Le zèle dans l’action, c’est cela qui frappe dans les témoignages que nous retrouvons sur Saint Jean-François Régis. Cette action fut longuement préparée par une jeunesse durant laquelle son amour de l’Eucharistie n’a pu être dépassé par aucune autre orientation spirituelle. Sa fervente dévotion mariale accompagnait ce zèle pour l’Eucharistie. Son activité quotidienne débordante était préparée et orientée par des nuits entières et c’est là le secret de sa fécondité... (Saints du diocèse du Puy-en-Velay)
- saint Jean-François Régis, avant d'être prêtre, a été enseignant au Collège d'Auch. (L'Eglise du Gers et son histoire - texte en pdf)
- Jean-François Régis (1597 – 1640) Devenu jésuite, ses supérieurs l'affectèrent aux missions de France, que le roi Louis XIII avait créées pour la conversion des protestants. Il fut l'apôtre du Vivarais et ramena une multitude de dissidents à l'Eglise. Il mourut à La Louvesc, épuisé par un apostolat surhumain à l'âge de 43 ans. Son tombeau, où se multiplièrent les miracles, devint et est resté un lieu de pèlerinage. Certaines paroisses du diocèse de Nîmes connurent le bienfait de son apostolat. (Les Saints du diocèse de Nîmes)
- Le saint 'marcheur de Dieu'
- A l’école des Saints: Saint Jean François Régis, vidéo webTV de la CEF

Fêté le 16 juin par les jésuites en France ainsi qu'au diocèse de Nîmes et le 2 juillet dans les autres provinces, il figure au 31 décembre au martyrologe romain:
À La Louvesc dans le Vivarais, en 1640, saint Jean-François Régis, prêtre de la Compagnie de Jésus, qui parcourut les monts et les villages de la région, prêchant et administrant le sacrement de pénitence et veillant sans relâche à rénover la foi catholique dans les âmes des gens du pays.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Sam 17 Juin - 6:56



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Sam 17 Juin - 19:25

[size=30]Saint Hervé[/size]


Abbé en Bretagne (✝ 568)



A part saint Yves de Tréguier, il n'est pas de saint aussi populaire que lui en Bretagne. 
Il était né dans une famille de bardes. Aveugle depuis son jeune âge, guidé par un loup, selon la légende, il mena une vie de pèlerin. 
Un jour cependant, il se fixa à Plouvien, puis à Lan-Houarneau (Herwan ou Hervé en breton) où il se consacra à Dieu pour en chanter les louanges dans le monastère qu'il y fonda. 
Saint Hervé-22460.
La statue de Saint-Hervé accompagné de son loup est posée sur le tombeau de Saint-Urfold. (commune de Bourg-Blanc 29860) ->
"Saint Hervé est un saint du Léon, il naquit à l'aube du VIe siècle à Lanrioul en Plouzévédé. Né aveugle, il apprit sur les genoux de sa mère le chant des psaumes et des hymnes, puis s'en fut à l'école de l'ermite Arzian. Jeune homme, il se consacra à Dieu sous la houlette d'un moine de sa parenté, Urfold, à Lanrivoaré. C'est là qu'un jour un loup tua l'âne avec lequel Guic'haran, le guide d'Hervé, labourait; sur l'injonction d'Hervé, le loup prit la place de l'âne et acheva le travail..." (diocèse de Quimper et Léon - Saint Hervé)
- Vidéo sur la webTV de la CEF 
Un internaute nous écrit:
"Selon la légende, Saint Hervé vivait avec ses loups à l'endroit qui s'appelle actuellement l'ermitage Saint-Hervé à Tréouergat (29290). Il s'agit d'un petit bois où on peut encore trouver les traces une ancienne chapelle, d'un abri (sans doute celui de Saint Hervé), ainsi qu'une fontaine qui laisse toujours couler de l'eau. Tout le monde ignore à quoi ressemblait cet endroit du temps de Saint Hervé, mais les traces manifestes sont troublantes. Excepté son abri, la chapelle a été rasée ainsi que quelques autres murs alentours; seules les premières pierres décrivent le tracé des parois au sol. Joli petit endroit, fascinant par son mystère."
En Bretagne, au VIe siècle, saint Hervé, ermite. Ses yeux furent, dit-on, privés de la lumière terrestre dès sa naissance, mais ouverts à celle du paradis, dont il chantait les joies avec bonheur.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Dim 18 Juin - 6:28



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Dim 18 Juin - 7:20

[size=30]Saint Léonce de Tripoli[/size]


Martyr à Tripoli (4ème s.)



Soldat phénicien en garnison à Tripoli au Liban, il fut inculpé du crime de prosélytisme car il ne craignait pas de prêcher l'Évangile par la parole et par l'exemple. Ce qui lui valut d'être décapité après d'affreuses tortures dont celle d'être pendu la tête en bas, avec une lourde pierre attachée au cou, qui l'étouffe lentement. Son culte devint rapidement populaire dans l'Église syrienne qui était la sienne.
(D'autres sources le situent au Ier siècle.)
Illustration: église Saint Léonce - Vodoča - Macédoine.
Holy Martyr Leontius - Archdiocèse d'Ohrid - Eglise orthodoxe macédonienne - en anglais.
À Tripoli en Phénicie, vers 304, saint Léonce, soldat. Après de très cruels tourments subis en prison, il parvint à la couronne du martyre.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
t'ite fée
Admin
avatar

Nombre de messages : 6243
Age : 60
Localisation : Tourcoing Nord
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: juin   Dim 18 Juin - 13:29



bizarre Léonce  a dû ressuscité   calimeroo  
lequel est le vrai 4e  ou 1er siècle ?


t'ite fée
Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Lun 19 Juin - 6:18



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Lun 19 Juin - 13:10

[size=30]Saint Romuald[/size]


Fondateur des Camaldules (✝ 1027)



Ce jeune homme plein d'avenir de la noblesse de Ravenne assiste à 20 ans au meurtre d'un de ses parents. Bouleversé, il se fait moine au monastère bénédictin de Saint-Apollinaire in Classe. Ne trouvant pas au monastère l'austérité parfaite que recherche sa soif d'absolu, il le quitte au bout de trois ans et se fait ermite, pérégrinant dans la lagune vénitienne. En 978, avec quelques compagnons, il part pour le monastère de Saint Michel de Cuxa dans les Pyrénées où il vit en ermite une dizaine d'années. Lorsqu'il décide de regagner Ravenne pour des raisons familiales, sa réputation de sainteté est si bien établie que des paysans pyrénéens tentent de l'assassiner pour garder au moins ses reliques. Romuald parcourt alors l'Italie, ramenant nombre d'ermites à une vie régulière en adaptant la Règle de Saint Benoît aux exigences de la vie solitaire. Sa rigueur, effrayante parfois, est à la mesure de sa soif d'absolu toujours plus délirante. Vers 1012, un grand seigneur lui fait don d'un domaine à Camaldoli en Toscane, dont il fera le premier ermitage des Camaldules. Troublé dans sa solitude par de nombreux visiteurs, il se retire dans un monastère isolé où il mourra. Saint Pierre Damien, l'un de ses plus illustres disciples, écrira sa vie.
Illustration: saint Romuald et l'ermitage (détail huile sur toile) sacré ermitage de Camaldoli
Mémoire de saint Romuald, anachorète et père des moines camaldules. Né à Ravenne, après une jeunesse dissipée, il entendit l’appel du Seigneur, qui se confondit pour lui avec l’appel à la vie érémitique. Pendant des années, il parcourut l’Italie, fondant de petits monastères, cherchant partout, avec une ardeur infatigable, à promouvoir la vie évangélique parmi les moines. Il acheva sa vie de solitude au monastère de Val del Castro dans les Apennins, en 1027.
Martyrologe romain


Revenir en haut Aller en bas
t'ite fée
Admin
avatar

Nombre de messages : 6243
Age : 60
Localisation : Tourcoing Nord
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: juin   Lun 19 Juin - 19:32

vwxdf


t'ite fée
Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Mar 20 Juin - 8:32



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Mar 20 Juin - 11:18

[size=30]Saint Sulpice Sévère[/size]


Disciple de saint Martin (✝ 410)



Originaire d'Agen en Aquitaine, il exerça d'abord la profession d'avocat. A la mort de sa jeune épouse, (d'aucuns disent même avant) il prit l'habit monastique, sur les conseils de saint Martin de Tours, dont plus tard il écrira la vie, qui est le document historique le plus authentique sur le "convertisseur de la Gaule". Sa belle-mère lui fit don d'un petit domaine non loin de Carcassonne. Il y passera le reste de sa vie, écrivant de nombreux ouvrages, correspondant avec saint Jérôme, saint Paulin de Nole et bien d'autres personnages célèbres
-----------------------------------------------------------------------------------------
oui ces la que le roi  louis xvi      a etait reconu et ensuite guillotiner 


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Mer 21 Juin - 6:26



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Mer 21 Juin - 11:21

ETE 2017 - La date du solstice d'été, ce fameux "jour le plus long", tombe bien ce 21 juin, mais est-ce systématiquement le cas ? On fait le point sur le premier jour de l'été......




[Mis à jour le 21 juin 2017 à 11h12] L'été 2017 commence aujourd'hui, le top départ d'une nouvelle saison donné chaque année à la date du solstice d'été. Le phénomène astronomique balance en général entre 20 et 21 juin. En 2017, c'est bien ce mercredi 21 juin que l'été fait son grand retour. La date coïncide avec le solstice d'été. Il s'agit du moment de l'année où les rayons du soleil touchent notre planète bleue avec l'angle le plus incliné. À partir de cette date-là, les musulmans qui sont encore en plein ramadan peuvent se réjouir, les jours vont aller en diminuant. Néanmoins, s'il survient habituellement autour du 20 et du 21 juin, le solstice d'été peut également tomber le 22 ou même, plus rare, le 19 juin. Et pour cause, notre année civile de 365 jours ne correspond pas à l'année tropique, c'est-à-dire la durée exacte que met notre planète pour tourner autour du soleil, soit 365 jours, 5 heures, 48 minutes et 45 secondes.
En somme, le changement de date du solstice d'été est lié au mouvement capricieux des astres, refusant obstinément de se "caler" sur notre bon vieux calendrier grégorien et sur les systèmes horaires qui diffèrent entre les pays. Quelle est la définition du solstice d'été ? Comment s'explique scientifiquement ce phénomène ? Quand a-t-il lieu exactement et comment sa date est-elle fixée ? Quelles sont les traditions liées au passage à l'été ? En quoi le solstice d'été diffère-t-il du solstice d'hiver ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir au sujet de cet événement astronomique qui fascine l'humanité depuis des millénaires.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Jeu 22 Juin - 6:23



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Jeu 22 Juin - 11:23

[size=30]Saint Auban[/size]

martyr (✝ v. 304)

(Aubin, Alban, Albain, Albane, Albans, Albe), martyrisé à Verulam ou Verulanium (en 287?), actuellement la ville de St Albans, au nord de Londres(*).
Les Anglais voient en lui leur premier martyr. 
Son biographe, Bède le Vénérable, dit de lui qu'il était un païen charitable qui avait recueilli chez lui à Verulanium, un prêtre chrétien poursuivi par la police. Celui-ci le convertit et le baptisa. 
Quand les policiers arrivèrent, ils arrêtèrent saint Alban qui, pour sauver le prêtre, avait revêtu son uniforme religieux. Il fut mis à mort à sa place. 
(*) information fournie par un internaute qui nous écrit: "Saint Alban était au Moyen Âge dans le diocèse de Londres et elle est elle-même devenue cathédrale et siège diocésain depuis la Renaissance. Par ailleurs la forme Auban est beaucoup plus rare que la forme Alban, y compris en Angleterre où ce culte est le plus développé. En France, le culte de saint Alban a sans doute été développé par l'évêque saint Germain d'Auxerre au Ve siècle."
- La ville où il vivait, dans le Hertfordshire, porte son nom, et possède une ancienne église abbatiale, devenue cathédrale.

Il y a un village Saint-Auban dans les Alpes-Maritimes, dans la vallée de l'Esteron, un bourg nommé Saint-Auban dans les Alpes-de-Haute-Provence, dans la vallée de la Durance et un village de Saône-et-Loire (71) Saint-Albain.
Informations aimablement communiquées par le diocèse de Digne:
Albanus, en français Alban, Auban, quelquefois Albin, est né à Vérulam, à 30 kilomètres, au nord de Londres, fut martyrisé en l’an 304; sa fête figure, dans le martyrologe romain au 22 juin.
Le poète Venance Fortunat, qui vivait dans la Gaule méridionale à la fin du VIe siècle écrivait de lui : «La gloire de son triomphe a été si éclatante qu’elle s’est répandue dans toute l’Eglise».
En Grande-Bretagne, autour du sanctuaire élevé en son honneur, se trouve la ville de Saint-Albans, (Voir pour les détails: La revue des Saints N°51, juin 1931)
Lyon a une paroisse sous le titre de Saint-Albans.
Saint-Alban, côtes d'Armor: "Saint-Alban doit son nom au premier martyr insulaire de Vérulamium, devenu depuis Saint-Alban (à 50 km de Londres). Condamné et exécuté le 22 juin de l'an 209." Il est le patron de l'église paroissiale.
Saint-Auban est chef-lieu de canton dans les Alpes-Maritimes. Il y a Saint-Auban sur l’Ouvèze, dans la Drôme; Saint-Auban d’Oze, dans les Hautes-Alpes. Dans les Alpes de Haute Provence, au terroir de la commune de Château-Arnoux, un quartier porte, de temps immémorial, le nom de Saint-Auban.


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Hier à 6:23



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Hier à 11:28

Sainte Audrey (Etheldrede)
Abbesse et Fondatrice d'Ély
(+ 679)
De son vrai nom Aethelthryth, elle était née dans un des royaumes anglais dont son père était le roi.
Ayant choisi la virginité, elle la fit admettre au mari que ses parents lui avaient désigné.
Lorsqu'elle devint veuve, elle fut obligée de se remarier à un jeune prince pour des raisons politiques.
Celui-ci refusant la continence, elle s'enfuit sur les conseils de Saint Wilfried.
Elle fonda le Monastère d'Ély et y finit sa vie de manière austère....


Revenir en haut Aller en bas
belleange
Admin
avatar

Nombre de messages : 14468
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: juin   Aujourd'hui à 7:45



Revenir en haut Aller en bas
violette64
Admin
avatar

Nombre de messages : 7472
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: juin   Aujourd'hui à 11:39

Dans le christianisme, Saint Jean le Baptiste, personnage du Nouveau Testament, est le prophète qui a annoncé la venue de Jésus-Christ, qui l'a baptisé sur les bords du Jourdain, après l'avoir désigné comme « l'agneau de Dieu », et lui avoir donné ses propres disciples. La vie de Jean-Baptiste est connue à travers les Évangiles, les Actes des Apôtres 
Saint Jean-Baptiste (1er siècle) est également appelé « le Précurseur » car il annonce la venue du messie, le Christ et le précède (Mt 11,13). Les Evangiles rapportent que saint Jean-Baptiste est le fils d’Elisabeth et de Zacharie. 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: juin   

Revenir en haut Aller en bas
 
juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» exposition Beckett à Beaubourg jusqu'au 25 juin
» quoi faire fin mai et juin
» Contre le decret du 3 Juin 2010 Condamnant les défendeurs de la cause "Animale"
» Norvège - croisière au nord - juin 2011
» 24 Juin 1204 - 24 Juin 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
club des anges :: L'éphéméride-
Sauter vers: